Fromage végétal à l'aïl des ours

Il est là ! Le moment (que j'ai) tant attendu est arrivé : l'aïl des ours tapisse les sous-bois ! En pesto, en salade, en terrine… les recettes ne manquent pas. Je ne résiste pas à la tentation de vous proposer un double délice : la délicieuse plante associée à un fromage végétal.

Un fromage végétal ? Oui ! Quand on veut sauver la planète mais qu'on adore la feta ou le camembert, on devient très inventif ! Ne souriez pas, goguenard.es ! Goûtez et vous serez (agréablement) surpris.es.
Mieux, faites-le vous même. Allons au plus simple : le tartinable.

Prenez 150 grammes de noix de cajou non grillées et mettez-les à tremper durant environ six heures. Egouttez-les et mixez-les en y ajoutant une cuillère à soupe de citron et une dizaine de feuilles d'aïl des ours.
Faites bouillir 1,5 litre de lait de soja nature et ajoutez-y trois cuillères à café de sel (ou, mieux, du nigari). En refroidissant, votre lait va cailler. C'est pour cela que, même végétal, le terme fromage reste employé !
Egouttez la préparation caillée dans une passoire et mélangez-la avec celle des noix de cajou. Réservez au frais avant de servir.

Une variante ? Au lieu d'utiliser du lait de soja, prenez 100 grammes de tofu que vous mixerez dès le départ avec les noix de cajou, le citron, le sel et l'aïl des ours.

Pour tout savoir sur cette plante au goût et vertus formidables, (re)lisez l'article de (Re)bonds sur le livre de Linda Louis, « L'appel gourmand de la forêt » (Editions La Plage) ici : http://rebonds.net/quandlaforetdebordeetsepropage/461-lappelgourmanddelindalouis

Et pour tout savoir des fromages végétaux – ricotta, parmesan, bûche, cancoillotte ou encore gouda – ruez-vous sur celui de Marie Laforêt, « Fromages Vegan » (Editions La Plage) : https://www.laplage.fr/catalogue/fromages-vegan-marie-laforet/