Des salons du livre engagés

Premier roman, bandes dessinées, jeunesse, polar, fantasy, histoire militaire, littérature érotique... tous les genres ont leur salon du livre. Certains de ces événements vont au-delà de la découverte d'un ouvrage, d'un auteur ou d'une maison d'édition, en s'engageant activement pour des causes.

C'est le cas du festival du livre de Chalette-sur-Loing (dans le Loiret), baptisé « Autrement, autres mots ». Il a fêté ses dix ans en 2018.
L'association organisatrice, elle aussi appelée « Autrement, autres mots », est en fait un réseau d'associations : l'ACAT (Organisation Non Gouvernementale chrétienne contre les tortures et la peine de mort), les Amis du Monde Diplomatique, les Amis de l'Humanité, Amnesty International, le Collectif Immigrés du Montargois, le groupe Gaston Coudé et le MRAP (Mouvement contre le Racisme et pour l'Amitié entre les Peuples). Mais d'autres associations sont régulièrement présentes sur le festival : en 2018 par exemple, Agir pour la Palestine, Femmes solidaires, Loiret sans OGM ou encore le réseau Sortir Du Nucléaire.
Durant trois jours, sont proposés aux visiteurs des présentations de livres, des lectures publiques, des projections de films, des concerts, des expositions… Parmi les auteurs présents lors de la dernière édition : Dominique Vidal pour son livre « Antisionisme = antisémitisme ? » (les éditions Libertalia), Stéphane Aucante pour « Naplouse, Palestine – Portrait d'une occupation » (Dacres éditions) ou encore Florence Prudhomme et Michelle Muller pour l'ouvrage « Cahiers de mémoire, Kigali, 2014 » (éditions Classiques Garnier).

Autre exemple de salon engagé : « Des livres et l'alerte », consacré aux lanceurs d'alerte. Il se déroule également en novembre, mais à Paris. Il est co-organisé par une équipe de bénévoles, la librairie Le Presse Papier à Argenteuil et la Maison des Métallos (1) où se situe l'événement. Leur intention est de promouvoir le passage « de l'alerte à la lettre ». Le livre d'alerte devient ici un genre à part entière, mais aussi et surtout « un instrument incomparable pour l'information ou la formation, la révélation ou l'accusation », « toujours précis, probant et rigoureux ». (2)
Rappelons que les lanceurs d'alerte sont des citoyen.nes ou groupes de citoyen.nes qui transmettent à l'opinion publique, souvent via les médias, des informations auxquelles elle ne pourrait avoir accès. Ces informations révèlent des dangers pour l'intérêt général.
Ces lanceurs d'alerte prennent des risques car ils subissent souvent d'énormes pressions, des menaces voires des violences physiques. Dans certains pays, ils sont emprisonnés ou assassinés. Parmi les lanceurs d'alerte les plus connus, Edward Snowden ou Julian Assange. Mais de nombreux.ses autres sont mis.es à l'honneur dans ce salon qui s'intéresse non seulement à leur histoire, mais aussi à toutes les problématiques qui entourent les lanceurs d'alerte, qu'elles soient juridiques, éthiques, médiatiques, politiques…
Tout le programme et toutes les rencontres de l'édition 2018 (qui était la 4e) sont visibles en vidéo sur le site https://deslivresetlalerte.fr/revoir-les-rencontres

A 600 kilomètres de là, durant le même mois, un autre salon du livre dit « indépendant et engagé », « esprit libertaire et critique de l'industrialisme ». A Brest, la première édition a été organisée l'an dernier par la librairie Le Passage et l'association Ekoumène (3).
L'objectif : créer un lien entre l'édition indépendante, les pratiques d'autogestion et des communs.
L'événement se veut aussi espace de réflexion, sur les manières de faire vivre les lieux d'écriture et de lecture tels que les petites librairies de quartier et de village, les bibliothèques publiques, les groupes épistolaires ou de création de gazettes, les ateliers d'écriture…
Au programme de la première édition : une « donnerie » de livres, des rencontres avec des auteurs et des éditeurs, des soupes végétariennes partagées…

Les dates des prochaines éditions de ces salons ne sont pas encore connues. Guettez-les sur leurs sites accessibles dans les notes ci-dessous.

(1) http://chalette.fr/Autrement-autres-mots.html
(2) Maison des Métallos à Paris : http://www.maisondesmetallos.paris/
(2) https://deslivresetlalerte.fr/
(3) Association Ekoumène : http://www.ekoumene.org/ekoumene/index.php?pages/Nous-sommes